Cameroun : Charlotte Dipanda vibre pour la cause des enfants

Annonces

Partagez!

La nouvelle ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF va joindre sa voix au plaidoyer pour le respect des droits des mineurs dans le pays.

Charlotte Dipanda est la nouvelle ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF. La diva de la chanson camerounaise va mettre à contribution sa notoriété pour défendre la cause des enfants au Cameroun.

«Je suis très honorée que l’UNICEF me fasse confiance pour les accompagner dans les actions qu’ils vont mener», a déclaré la chanteuse lors d’un point de presse mercredi à Yaoundé. «Tous les enfants ont droit à la santé, à une identité, à la protection, etc. C’est notre responsabilité de leur garantir ces droits», a-t-elle ajouté.

Passant des paroles à l’acte, la chanteuse est allée jeudi à la rencontre des enfants à Monatélé, une localité de la région du Centre. A l’UNICEF, on explique ce choix par la générosité et l’engagement de l’artiste envers les enfants.

Lire aussi hPromotion des droits de l’enfant : UBA et l’UNICEF désormais ensemble

L’agence onusienne espère qu’elle pourra notamment aider à mobiliser des ressources pour améliorer la situation des enfants dans le pays. «Elle donne du rythme sur la scène. Elle donnera aussi du rythme pour la promotion des droits des enfants», affirme Arsène Azandossessi, représentant adjoint de l’UNICEF au Cameroun.

Son engagement s’inscrit dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant. Un traité international ratifié par le Cameroun en 1993.

Agée de 34 ans, Charlotte Dipanda est aujourd’hui l’une des icônes de la musique camerounaise. Auteure de quatre albums, elle annonce, pour la fin d’année, la création de sa fondation en faveur des jeunes filles défavorisées.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Charlotte Dipanda vibre pour la cause des enfants"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*