Cameroun : Comment les internautes ont libéré la maman des jumeaux séquestrée dans un hôpital.

hôpital Gynéco obstétrique et pédiatrique de Yassa à Douala

Annonces

Partagez!

Retenue près d’un an à l’hôpital Gynéco obstétrique et pédiatrique de Yassa à Douala, pour défaut de paiement de sa facture, Sandrine Djuikom, mère de jumeaux, a retrouvé la liberté le 8 septembre dernier grâce à la générosité des internautes.

En date du 7 septembre, des lanceurs d’alerte font circuler sur les réseaux sociaux une information selon laquelle une jeune femme âgée de 22 ans qui a donné naissance par césarienne à des jumeaux est séquestrée à l’hôpital Gynéco Obstétrique et pédiatrique de Yassa à Douala pour défaut de paiement d’une facture de 1.500.000 Fcfa. La publication de cette information va contribuer à faire avancer les choses.

Très rapidement, des milliers d’internautes vont s’indigner et par compassion vont remplir le compte Orange Money de la jeune dame qui était dévoilée au public sur internet. Chacun va donner ce qu’il a afin qu’elle puisse payer cette facture qui lui a privée de sa liberté pendant près d’un an. Bien que sa famille ait payé une somme de 450.000 FCFA, cela n’a pas suffi.

La jeune dame était privée de toute visite. Elle avait sollicité auprès du directeur, de faire le ménage au sein de l’hôpital afin de régler sa dette mais ce dernier a refusé. N’eut été les lanceurs d’alerte sur les réseaux sociaux, elle serait encore recluse dans cet hôpital. Après avoir payé sa facture, elle a regagné son domicile familial le 8 septembre dernier à Douala. Qui a dit que les réseaux sociaux n’aident pas et ne font que du mal ?

Lire aussi Cameroun : Après avoir accouché des jumeaux, elle est séquestrée par l’hôpital

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Comment les internautes ont libéré la maman des jumeaux séquestrée dans un hôpital."

Laisser un commentaire