Cameroun : deux cadavres conservés dans un domicile à Douala

Annonces

Partagez!

La propriétaire des lieux, adepte d’une église de réveil, espérait la résurrection de ses proches.

Les dépouilles de deux femmes ont été découvertes dans un domicile samedi à Douala, la métropole économique. La propriétaire des lieux, adepte d’une église de réveil, déclare avoir conservé les corps de ses proches dans l’espoir d’une résurrection.

Le premier corps est celui de sa sœur aînée, morte il y a 3 ans. Le second, celui de sa mère décédée il y a un peu plus d’une semaine à presque 70 ans. La découverte macabre a été faite suite à la dénonciation du fils de la première défunte.

Les deux femmes auraient été assassinées, selon le médecin légiste. Des examens approfondis seront effectués sur les deux dépouilles afin de déterminer la cause de leur mort, indiquent les autorités. Les corps ont été placés à la morgue. La maîtresse des lieux est actuellement gardée à vue à la police.

LIRE AUSSI Russie : une pub sur la castration des maris infidèles au cœur d’une polémique

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*