Cameroun : Deux prostituées assassinées par un militaire

Des militaires de la BIRDes militaires de la BIR

Ads

Partagez!

Elles ont trouvé la mort au cours d’une bagarre dans la nuit du 30 avril à Douala les opposants à un élément du bataillon d’intervention rapide (BIR).

Un élément du Bataillon d’Intervention rapide (BIR) impliqué à Douala dans l’assassinat de deux prostituées. Selon les prostituées, après avoir obtenu leur service, l’élément du BIR a refusé de payer. S’en suit une bagarre qui s’achève par le décès de deux d’entre elles poignardées avec un couteau.

Pour le militaire, il avait convenu avec elle au départ à deux milles francs CFA avec préservatif, mais au cours de leur relation le préservatif se serait percé. Elle a demandé au lieu de deux milles que le prix passe à 5000 FCFA. Ils seraient à nouveau tombés d’accord.

Au moment de payer il a sorti un billet de dix milles, elle a pris les dix milles et est allé donner au barman, puis a alerté ses copines et les gros bras. Quand ils sont venus elle a changé le prix en disant que c’est dix mille, que le barman lui remette les dix milles.

A ce moment l’élément du BIR aurait arraché les dix milles. Et se déclenche par la suite une bagarre générale qui s’achève par le décès de deux prostituées.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Deux prostituées assassinées par un militaire"

Laisser un commentaire