Cameroun : Libération d’une vingtaine d’enfants kidnappés par les séparatistes

Annonces

Partagez!

Au moins 24 enfants, enlevés dans leurs écoles par les séparatistes anglophones, ont été libérés le 21 janvier dernier par  l’armée.

Quelque 24 enfants kidnappés par les séparatistes ont été libérés le 21 janvier dernier par l’armée camerounaise à Kumba, dans la région anglophone du Sud-Ouest du Cameroun. Ils avaient été enlevés dans la matinée dans leur école, avant d’être sauvés le même jour par les forces de sécurités camerounaises, ont annoncé les autorités administratives locales.

Deux séparatistes ont été abattus, des armes et des munitions saisies sur eux au cours de cette opération de sauvetage, a déclaré à la presse Chamberlain Ntou Ndong, le préfet du département de la Meme.

Les régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest sont en proie à une crise sécuritaire depuis fin octobre 2016. Cette crise, née des revendications corporatistes des avocats et enseignants anglophones, s’est transformée en guérilla armée. Les combats entre armée et séparatistes y sont fréquents.

Les élèves sont notamment pris pour cibles par les combattants séparatistes qui réclament l’indépendance des deux régions anglophones. Le 17 février 2019, près de 200 élèves enlevés dans un collège catholique dans le Nord-Ouest avaient été libérés 24h après leur kidnapping.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Libération d’une vingtaine d’enfants kidnappés par les séparatistes"

Laisser un commentaire