Cameroun : Ce proche de Marafa Hamidou Yaya qui sera bientôt libéré

Me Abdoulaye HarissouMe Abdoulaye Harissou

Ads

Partagez!

Le notaire de l’ex-ministre d’État en charge de l’administration territoriale a été finalement condamné à trois ans de prison ferme. Il risquait la peine de mort, mais le 30 octobre dernier le tribunal militaire de Yaoundé a décidé autrement.

C’est le 27 août 2014 que Me Abdoulaye Harissou, le notaire de l’ancien ministre de l’administration territoriale, Marafa Hamidou Yaya a été arrêté à Maroua. Il sera transféré de après à la prison secondaire du secrétariat d’Etat à la défense à Yaoundé. L’incriminé y a passé trois de détention sans jugement.

Il est accusé d’avoir fomenté un complot visant à renverser le président Paul Biya depuis la Centrafrique en complicité avec Aboubakar Sidiki. Il faisait également l’objet des poursuites pour hostilité contre la patrie, d’assassinat et de détention et port illégal d’armes et de munitions de guerre. De ce fait, il risquait alors la peine de mort.

Seulement, le  9 octobre dernier, le tribunal militaire de Yaoundé a requalifié les faits et l’accusation de « non dénonciation » a été retenu. Les autres chefs d’accusation contre Me Harissou ont échoué. Même si ses avocats espéraient sa libération pure et simple, ils se disent tout de même satisfait du verdict rendu par le tribunal militaire. Ainsi, Me Harissou, au terme d’une condamnation de trois ans, sera libre.

Néanmoins, les avocats ont fait savoir qu’ils feraient appel car leur client est innocent et de plus a déjà passé trois années en détention. Les avocats ont toujours accusés la Direction générale de la recherche extérieure (DGRE), le principal service d’espionnage et de contre espionnage camerounais, d’avoir monté ces accusations de toutes pièces pour des raisons politiques.

Car, ce service est taxé par les détracteurs du régime d’être la police politique de Paul Biya. Me Harissou étant proche de l’ancien ministre Marafa Hamidou Yaya qui est lui même condamné à 25 ans de prison, d’aucuns ont vite qualifié cette affaire de politique.

Marafa Hamidou Yaya a toujours été reconnu par la communauté internationale comme étant un prisonnier politique de Paul Biya. Il faut rappeler que dans la même affaire, trois journalistes impliqués ont été reconnus non coupables des crimes d’atteinte à la sûreté d’État.

LIRE AUSSI : Cameroun : Paul Biya envoie son Premier ministre établir le dialogue avec les régions anglophones

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Ce proche de Marafa Hamidou Yaya qui sera bientôt libéré"

Laisser un commentaire