Cameroun : Trois jeunes arrêtés pour des échanges avec Boko Haram

Les terroristes au Cameroun

Annonces

Partagez!

Des jeunes camerounais ont eu tort d’être en connivence avec Boko Haram. Cela a abouti à des arrestations.

Ils sont trois jeunes camerounais qui ont été condamnés cette semaine à dix ans de prison ferme. Parce qu’ils ont échangé un SMS avec des membres de Boko Haram. Ils se nomment : Fumosoh Ivo, âgé de 27 ans, les deux autres ont chacun 21 ans. Ils s’appellent Azah Levis et Afuh Nivelle.

Ces jeunes camerounais ne savaient pas peut-être qu’ils étaient suivis ou du moins leur acte est volontaire. Quoi qu’il advienne, ces trois jeunes n’ont pas pensé à leur idée. Ils avaient échangé un SMS sur leurs portables qui disait, « Boko Haram recrute des jeunes de 14 ans et plus. Conditions de recrutement : avoir validé 4 matières et la religion au baccalauréat. »

Les juges du tribunal militaire de Yaoundé ont répertorié cet acte qui leur a valu un sale coup. A coup sûr, ces trois camerounais doivent aujourd’hui, regretter leur acte. En tout cas, ils ont été condamnés tous les trois, à dix 10 ans de prison ferme, par le tribunal militaire de Yaoundé.

Pour leur sa part, Amnesty International dénonce l’attitude des autorités camerounaises. « C’est un procès irrégulier », ont soutenu les responsables d’Amnesty International.

« Les procédures relatives à des actes de terrorisme » dans les tribunaux camerounais ne sont pas conformes aux normes internationales d’équité en la matière », ont-ils laissé entendre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Trois jeunes arrêtés pour des échanges avec Boko Haram"

Laisser un commentaire