Cameroun : Une journée de deuil national décrétée en mémoire de 17 militaires tués

Annonces

Partagez!

Les drapeaux seront en berne dans le pays et dans les postes diplomatiques et consulaires à l’étranger pour honorer la mémoire de soldats tombés sous les balles de Boko Haram la semaine dernière.

Le président de la République, Paul Biya, a institué une journée de deuil national pour la journée de vendredi dans un décret signé le 17 juin 2019.

Ce, en mémoire des 17 militaires morts en mission commandée dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram. L’attaque a eu lieu dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin 2019 contre un poste avancé de l’armée à Darak, dans la région de l’Extrême-Nord.

Pour l’occasion, les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du territoire national et dans les postes diplomatiques et consulaires du Cameroun à l’étranger. Par ailleurs, les victimes se sont vues attribuer la médaille de la vaillance, à titre posthume.

Lire aussi Cameroun : Des policiers pris en otages dans une prison de Yaoundé

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire