Cameroun : Une présidentielle sans incident, libre et transparente

Ads

Partagez!

Le ministère de l’Administration territoriale et les observateurs ont fait savoir qu’aucune irrégularité n’a été enregistré dimanche à l’élection présidentielle. Le vote s’est bien déroulé dans la paix, la sérénité et sans incident sur toute l’étendue du territoire, affirment-ils.

Contrairement à ce que l’on pensait, l’élection présidentielle camerounaise s’est déroulée dimanche sur toute l’étendue du territoire dans le calme et la sérénité.
Selon les observateurs de la Cemac et de l’Union Africaine, ainsi que de nombreuses ONG, aucun incident n’a été signalé de manière à entacher la régularité du scrutin. Déjà à la mi-journée, après avoir voté, le Président Paul Biya a été reconnaissant vis à vis des Camerounais pour le calme dont ils ont fait preuve.
A noter que dans les régions anglophones où l’ont redoutait surtout des exactions, aucun incident majeur n’a été observé.
Les populations du Nord-Ouest et Sud-Ouest ont voté dans le calme malgré que le taux de participation, selon les observateurs, était faible. Pour avoir tenté de perturber le vote à Bamenda avec des armes, trois séparatistes ont été immédiatement abattu par l’armée.
Par ailleurs, les 4094 observateurs ont fait savoir que l’élection présidentielle s’est déroulée dans la transparence.
Une version confirmée également par de nombreux médias nationaux et internationaux.
Si les Camerounais ont massivement voté, le taux d’abstention n’est pas encore connu. Les résultats  seront connus au bout de quinze jours.