Chassé par le régulateur, Vodafone a cessé ses activités au Cameroun

VodafoneAntoine Pamboro, DG de Vodafone Cameroun

Ads

Partagez!

La filiale de l’opérateur Britannique des télécommunications a annoncé la cessation de ses activités avec effet immédiat le 10 novembre dernier à Yaoundé. Le Cameroun vient de perdre un opérateur de télécommunications, qui était un sérieux concurrence de Camtel, l’opérateur historique.

Cette décision, bien que brutale, n’est pas une surprise pour les abonnés. Le signal de Vodafone Cameroun est suspendu depuis le 12 septembre par l’agence des régulation des télécommunications. Le changement de propriétaire n’aurait pas été notifié dans les règles aux autorités locales. Pourtant Vodafone avait proposé de régulariser la situation auprès du gouvernement camerounais en procédant à l’achat d’une nouvelle licence. Suite à la fin de non recevoir du ministère des télécommunications, l’opérateur a décidé de mettre un terme à ses activités au Cameroun.
A cet effet, Vodafone a rassuré ses abonnés qu’ils percevraient à la fin de ce mois une compensation pour leurs forfaits déjà payés. Il leur a suggéré aussi de débloquer leur modem, afin de pouvoir l’utiliser avec d’autres opérateurs. Seulement, le départ de Vodofane du Cameroun laisse plus d’une centaine de personne dans le chômage parmi lesquels de nombreux jeunes. Le séjour de Vodafone au Cameroun a été donc amère et éphémère au Cameroun, qui risque d’être un point noir pour les investissements directs étrangers.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire