Centrafrique : Nourredine Adam veut renverser le président Touadéra

Nourredine AdamNourredine Adam

Annonces

Partagez!

Dans une interview accordée aux confrères de l’AFP le 25 décembre à Birao, chef lieu de Vakaga au Nord du pays, le chef du groupe armé, le Fprc, a manifesté ses intentions de marcher sur Bangui.

Le chef du groupe rebelle, le Front populaire pour la Centrafrique (Fprc), une faction seleka nourrit des ambitions présidentielles. Selon lui, si le gouvernement franchit la ligne rouge comme il s’apprête à le faire, Noureddine Adam fait Savoir qu’il n’hesiterai pas à envoyer ses troupes pour renverser le régime de Faustin Archange Touadéra.

Comme en 2013, l’ancien chef de renseignement de Michel Djotodia pourrait lancer ses hommes à Bangui. Il n’a pas voulu parler de cette ligne rouge dont le gouvernement s’apprête à frpays,ir. Il pense que le président Faustin Archange a non seulement échoué, mais aussi trahi son peuple.

La plupart de ses hommes sont accusés d’exactions: à cet effet, le chef de guerre rappel qu’il eu des exactions partout tant sur chez les les musulmans que chez les chrétiens. La preuve, comme lui les présidents Bozize et Djotodia n’ont pas été épargnés par des sanctions onusiennes est américaines.En plus ilt difficile de contrôler les gens.

Noureddine Adam fait savoir qu’il est prêt à se présenter devant la justice à Bangui si la paix est établi en Centrafrique. xommnt ses hommes sont accusés de nombreuses exactions parle toujours de guerre tout en disant être un homme de paix. Noureddine Adam fait savoir que ses troupes sont au point comme en 2012.

Et it être à la tête d’une large coalition de groupe armés qui dispose d’un effectif de 8000 hommes.Même s’il avoue n’avoir jamais recruter des mercenaire à l’extérieur du pays, Noureddine Adam n’exclut pas cette eventualité. Il indique par ailleurs qu’il contrôle certaine faction anti balaka.

Le commandant des Fprc va plus loin en indiquant que le président Touadéra n’irait pas au terme de son mandat. Car il estime que l’actuel chef d’État centrafricain est un criminel de ce fait le patron des Fprc pense qu’il va falloir prendre ses responsabilités pour libérer la Centrafrique.

Il faut rappeler que Noureddine Adam est un musulman de l’ethnie rounga. Ancien chef de renseignement et ministre d’État chargé de la sécurité publique sous Michel Djotodia.

LIRE AUSSI  Mali / Retour définitif : ATT à Bamako

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher