Centrafrique : Touadéra envoie les chefs rebelles à la primature.

chefs rebelles centrafriquechefs rebelles centrafrique

Annonces

Partagez!

Ali Darassa du l’UPC, Mahamat Alkatim du MPC et Bi Sidi Souleymane du 3R ont été nommés respectivement conseillers spéciaux militaires auprès du premier ministre le 25 mars à Bangui par le chef de l’État.

Les trois chefs rebelles nommés conseillers spéciaux militaires auprès du premier ministre Firmin Ngrebaba auront pour mission de mettre en place des unités spéciales mixtes conformément à l’accord de paix du 6 février signé à Khartoum au Soudan.

Ces unités mixtes devront être constituées d’éléments des Faca (forces armées centrafricaines) et des membres des groupes rebelles qui contrôlent 80% du territoire centrafricain afin de garantir la paix et la sécurité.

En dehors des chefs rebelles nommés hauts, le décret du président Faustin Archange Touadéra touche aussi d’autres responsables de groupes armées notamment Adama Chaïbou du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) qui est chargé des relations avec le monde arabe.

Le décret précise que « les conseillers spéciaux ont rang et prérogatives des ministres délégués ». Il faut rappeler que conformément à l’accord de paix de Khartoum, le président centrafricain a désigné un nouveau gouvernement vendredi. La nouvelle équipe gouvernementale accorde davantage de portefeuilles aux groupes armés signataires.

LIRE AUSSI Cemac : Les chefs d’Etats content du retour définitif d’Ali Bongo au Gabon

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*