Centrafrique : Touadéra veut en finir avec les arriérés de salaires laissés par ses prédécesseurs

Faustin-Archange Touadéra le présent de la Centrafrique et les salairesFaustin-Archange Touadéra le présent de la Centrafrique et les salaires

Annonces

Partagez!

Le chef de l’Etat a fait cette annonce le 13 juillet à Bangui. Ces arriérés remontent en 2003. Et seront payés entre août et décembre de l’année en cours.

Le président Faustin Archange Touadéra va payer les arriérés de salaires des agents publics laissés par ses prédécesseurs. Ces arriérés, selon une source à la présidence de la République, remontent à l’exercice 2003.

Le chef de l’Etat lors de la mini-revue de vendredi a fait savoir que les arriérés de salaires devraient faire l’objet d’un traitement spécifique. Ce traitement devrait suivre le mécanisme mis en place par le ministère des finances et du Budget.

Les échéances de paiement ici vont du mois d’août à décembre prochain.

Par ailleurs, le président Touadéra a instruit le ministère des finances et du budget d’accélérer les modalités de paiement des mensualités de pensions.

S’agissant de la loi des finances, le chef de l’Etat a également exigé que le budget moyen soit remplacé par le budget programme. Ainsi, la Centrafrique devra poursuivre les reformes financières et budgétaires comme le souhaite la Cemac. Ceci lui permettra alors de mobiliser d’avantage les recettes fiscales et douanières.

LIRE AUSSI  Tchad : Démarrage de l’opération de comptage physique de policiers

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire