Centrafrique : trois jours de deuil national décrété par le président

Annonces

Partagez!

Le jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai sont déclarés jours de deuil national sur toute l’étendue de la RCA.

La décision de ce deuil fait suite au massacre de civils dans l’ouest du pays et à l’assassinat d’une religieuse franco-espagnole retrouvée égorgée lundi dernier.

La République centrafricaine (RCA) a décrété trois jours de deuil national suite au massacre de civils dans l’ouest du pays et à l’assassinat d’une religieuse franco-espagnole.

«en hommage aux victimes de Padoua et à la sœur Inès Nieves Sancho, de Nola», indique le président Faustin-Archange Touadéra dans un décret.

Plus de 50 civils ont été tués ces derniers jours dans l’ouest dans une série d’attaques menée par un groupe armé, selon un récent bilan de la force onusienne dans le pays (Minusca). Lundi, la sœur Inès Nieves Sancho a été retrouvé égorgée.

Cette religieuse de 77 ans faisait partie de la communauté catholique des Filles de Jésus, dont la maison mère se trouve près de Toulouse en France. Le drapeau centrafricain est mis en berne pendant ces trois jours de deuil.

LIRE AUSSI Centrafrique: L’armée de retour à Kaga-Bandoro

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Centrafrique : trois jours de deuil national décrété par le président"

Laisser un commentaire