Centrafrique : Un député dégaine son arme à l’Assemblée nationale

Ads

Partagez!

Panique et débandade générale à l’Assemblée nationale où le député Alfred Yékatombe a sorti son arme à la chambre basse du parlement 

Le député Alfred Yékatombe de la circonscription de Mbaïki 2 alias Rambo a sorti sont arme à l’hémicycle. Devant ses collègues, arme au point et d’un air menaçant, le parlementaire a crée la panique et la débande. C’était lors des présentations des candidats à l’élection du président de l’Assemblée nationale.

En effet, à la suite de la destitution de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Abdoul Karim Meckassoua le vendredi dernier, les députés étaient réunis pour élire un nouveau président de l’Assemblée nationale.

Selon la constitution centrafricaine, l’article l’Article 70 stipule que les députés élisent, dans les trois jours qui suivent un nouveau président de l’Assemblée nationale. A peine la présentation du premier candidat terminée, le député « Rambo » s’est levé et a sorti son arme.

Mais grâce à la prompte réaction des policiers assurant la sécurité des lieux, le parlementaire a été maîtrisé. Personne ne sait encore qu’elles étaient ses motivations ni ce qu’il voulait faire.

Il y a lieu de rappeler que le député en question est membre du parti Chemin de l’espérance du Pan déchu Abdoul Karim Meckassoua.

LIRE AUSSI  Centrafrique: Destitution du président de l’Assemblée ,nationale

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Centrafrique : Un député dégaine son arme à l’Assemblée nationale"

Laisser un commentaire