Centrafrique : Urgent besoin des programmes de la Fondation Merck

Les premiers résultats de l'élection présidentielle en Centrafrique créditent l'ancien Premier ministre Faustin Archange Touadéra d'une courte avance, a annoncé samedi la commission électorale après dépouillement de tous les suffrages exprimés dans la capitale. Avec 30.999 voix, l'ex-chef du gouvernement, aux affaires de 2008 à 2013, devance Anicet-Georges Dologuélé, qui a également été Premier ministre et qui recueille 28.162 suffrages. /Photo d'archives/REUTERS/Luc Gnago
Partagez!

La République Centrafricaine a un besoin urgent des programmes de la Fondation Merck pour le bien-être social et économique de la population.

Pour le Président de la République Centrafricaine, il y a par exemple les programmes de formation pour les médecins spécialisés qui sont très importants pour la population et pour son bien-être social et économique.

Faustin- Archange Touadera soutient de tout cœur la Fondation Merck dans son pays afin de garantir le succès de tous ses programmes. Il reste convaincu que la République Centrafricaine a un besoin urgent de tous ces programmes de la Fondation Merck.

Intervenant à son tour, le Prof. Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp a indiqué qu’un partenariat à long terme a été signé avec le ministère de la Santé et la Fondation de la Première Dame afin de renforcer les capacités de soins de santé dans le pays

Dr. Rasha Kelej s’est dit pour sa part très heureux et fier d’organiser cette réunion. Ce partenariat aidera à former des médecins spécialisés dans les domaines des soins du Diabète, de l’Hypertension, de l’Oncologie et de l’Infertilité.

Cela contribuera de manière significative au développement social et économique de la République Centrafricaine. Ce qui va conduire l’Afrique vers un avenir meilleur en modifiant le paysage des soins de santé sur le continent, tout en mettant un accent sur les pays francophones.

Par ailleurs, une réunion spéciale a été organisée avec plus de 100 femmes infertiles inscrites au projet « empowering Berna ». La rencontre visait à créer de petits commerces et à les former pour générer un revenu mensuel stable.

Au cours de cette réunion, Dr Rasha Kelej, Présidente de « Merck more than a Mother » s’est engagée à soutenir davantage de femmes sans enfants par le biais de la campagne « Merck more than a Mother ».

En partenariat avec la Première Dame et le ministère de la Santé, la Fondation Merck offrira une formation clinique pour les spécialités de la fertilité afin d’améliorer l’accès aux soins de fertilité de qualité et équitables dans le pays.

La Fondation Merck a également approuvé la liste des candidats à leur programme de bourses de formation en oncologie, d’une durée d’un an et de deux ans, à titre de contribution à l’amélioration des soins du cancer dans le pays.

LIRE AUSSI  Fondation Merck : Un prix à la Première Dame de Centrafrique

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Centrafrique : Urgent besoin des programmes de la Fondation Merck"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher