Chine : La vie politique mouvementée

Xi Jinping au Congrès du PCCXi Jinping au Congrès du PCC

Ads

Partagez!

Le 19e congrès du parti communiste chinois (Pcc) qui a débuté mercredi au palais du peuple à Pékin va comme d’habitude renouveler la classe politique de l’empire du milieu.

Une fois tous les cinq ans, le Parti communiste chinois (Pcc) tient son congrès. L’occasion lui est dont permis de renouveler ses instances dirigeantes. Ainsi, le 19e congrès du Pcc qui s’est ouvert mercredi revêt de grands enjeux.

En effet, le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping et le secrétaire général du comité central du parti communiste chinois (Pcc) devraient se voir à nouveau confier chacun un nouveau mandat.

De ce fait, le congrès du Pcc  assure une transition politique stable à la Chine. Ceci empêche des coups d’État et d’autres manœuvres politiques pouvant mettre en mal la stabilité du pays. Et l’alternance politique comme dans les grandes démocraties est réelle en Chine.

Xi Jinping, l’actuel président n’a-t-il pas remplacé Hu Jintao son prédécesseur ? Comme pour dire que la Chine a son mode d’alternance politique qui lui est propre.  En dehors du chef de l’État et du secrétaire général du comité central du Pcc, de nouveaux membres du comité central du Pcc sont également désignés.

Le congrès renouvelle traditionnellement les 205 membres du comité central du Pcc, puis les 25 membres du bureau politique et les sept du comité permanent.  Tous sont choisis par 2280 délégués issus de quarante circonscriptions électorales mais aussi de l’armée, des sociétés d’État et de la police.

Ils choisissent également les quelques 171 suppléants des membres du comité central.C’est par la lecture du rapport d’activité ayant marqué le mandat écoulé que s’ouvre le congrès. Ce rapport est présenté par le président de la République Populaire de Chine dont Xi Jinping qui, par ailleurs, en est le principal rédacteur.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Chine : La vie politique mouvementée"

Laisser un commentaire