Cinéma : Des Africains s’illustrent au festival de Locarno

Annonces

Partagez!

Les réalisateurs sénégalais et algérien, Mamadou Dia et Hassen Ferhani, ont été récompensés le weekend dernier pour leurs productions.

Des cinéastes africains se sont distingués au festival de Locarno qui s’est achevé samedi dernier en Europe. D’une part, le film sénégalais «Baamum Nafi» (le père de Nafi) de Mamadou Dia a reçu à la fois le prix du meilleur premier long métrage et le Léopard d’or de la section Cinéastes du présent. Le film imagine la mainmise d’un groupe fondamentaliste sur une petite ville.

D’autre part, toujours dans la section Cinéastes du présent, le documentariste algérien Hassen Ferhani a remporté le prix du cinéaste émergent pour «143 rue du Désert». Il s’agit d’un portrait de Malika, une femme âgée qui tient seule un café aux portes du Sahara. Le Locarno Film Festival est un festival de cinéma créé en 1946.

Il est consacré au cinéma d’auteur et se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno. Le festival est reconnu par la Fédération internationale des associations de producteurs de films (FIAPF) dans la liste des 13 «festivals compétitifs», à l’instar du Festival de Cannes, la Mostra de Venise et la Berlinale.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cinéma : Des Africains s’illustrent au festival de Locarno"

Laisser un commentaire