Conférence Mondiale des Télécommunications : L’Afrique veut parler d’une seule voix

Abdoul Karim SallAbdoul Karim Sall

Annonces

Partagez!

La conférence mondiale des télécommunications se tiendra à Genève en Suisse du 28 au 22 Novembre 2019.

«Le consensus est la condition sine qua non pour mettre notre contribution sur les orbites de l’excellence» a dit lundi, à Dakar, Abdoul Karim Sall. C’est une nécessité fondamentale pour relever le défi Selon lui,  «Il faut une armurerie forte d’arguments bâtie sur des échanges». Des experts se sont retrouvés lundi, à Dakar.

En réalité, c’est  pour parvenir à un large consensus sur les besoins en fréquences des différents services de radiocommunications relatifs aux services mobile, radiodiffusion, satellite, aéronautique, maritime, animateur, observation de la terre, et radiolocalisation.

Aussi, l’Afrique veut parler d’une seule voix.  Abdoul karim Sall est le secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications. Dans son discours, il a lancé un appel à tous  les Etats africains à soutenir la candidature de l’Egypte pour l’organisation de la prochaine rencontre de l’Union internationale des télécommunications (Uit) provisoirement prévue à Genève.

«Nous devons tous travailler à ce que la prochaine rencontre de l’Uit puisse se tenir en terre africaine, notamment en Egypte», a-il déclaré.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Be the first to comment on "Conférence Mondiale des Télécommunications : L’Afrique veut parler d’une seule voix"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher