Congo – Brazzaville : L’opposant Makaya sera jugé pour troubles à l’ordre public

Paulin MakayaPaulin Makaya

Annonces

Partagez!

Le président du parti de l’opposition Unis Pour le Congo (UPC), Paulin Makaya sera finalement présenté dans les tout prochains jours devant la justice congolaise. Incarcéré depuis le 23 novembre dernier sans procès, il est accusé par les autorités congolaises d’avoir organisé et participé à une manifestation non autorisée le 20 octobre 2015, en protestation contre le référendum autorisant le président Denis Sassou Nguesso à briguer un troisième mandat.

D’après son avocat, Me Éric Yvon Ibouanga, il a été annoncé le 30 mai dernier que M. Makaya, un des leaders de l’opposition congolaise, sera déféré devant un tribunal correctionnel pour incitation aux troubles à l’ordre public après qu’il ait passé six mois en prison, sans procès.

En dépit des chefs d’inculpation pour complicité d’incendie volontaire des édifices publics, détention illégale d’armes, de munitions de guerre et troubles à l’ordre public, il ne répondra que du dernier cité, les autres charges ayant été, selon son avocat, abandonnées.

Paulin Makaya, un proche de l’ancien politicien et ex-premier ministre pendant la guerre civile de 1997, Bernard Kolélas, était rentré au Congo en fin 2014 après 17 ans d’exil.

Il s’était exilé avant la prise de pouvoir de Denis Sassou Nguesso, qui compte aujourd’hui plus de 32 ans à la tête du Congo et réélu le 20 mars dernier avec plus de 60% des voix à l’issu d’une élection boudée par l’opposition, dont un groupe réclame aujourd’hui un dialogue sous l’égide de la communauté internationale au Congo.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire