Congo: L’Ocdh dénonce les conditions de détentions inhumaines en prison

Annonces

Partagez!

Dans son récent rapport, l’Observatoire congolais des droits de l’homme dénonce les conditions de détentions inhumaines dans les prisons.

L’Observatoire congolais des droits de l’homme vient de publier un rapport sur condition de détention des prisonniers en République du Congo Brazzaville. Dans ce rapport, l’Ong évoque des « conditions effroyables » de détentions.

Ledit rapport indique entre 2017 et 2018, les prisons congolaises ont enregistré un taux de mortalité assez élevé. Ces décès sont dus à la surpopulation carcérale, à l’insalubrité dans les pénitenciers qui est un facteur de prolifération de maladie. Mais également la malnutrition et l’insécurité alimentaire. Dans cet univers règnent la maltraitance et la malnutrition.

Les mêmes conditions de détention n’épargnent pas les prisonniers politiques qui selon l’Ocdh deviennent de plus en plus inaccessibles. Tel est le cas du général Mokoko, ex-chef d’État major de l’armée, jugé et condamné à 20 ans de prison en 2018. L’Ocdh demande aux Nations unies de mettre en place un mécanisme de surveillance de la situation des droits humains au Congo.

LIRE AUSSI Congo Brazzaville : Haro sur les violations des droits de l’Homme

A

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire