Congo : polémique autour d’un appartement new-yorkais qui appartiendrait à Claudia Sassou-Nguesso

claudia sassou -nguessoclaudia sassou -nguesso

Annonces

Partagez!

Selon l’ONG Global Witness, la fille du président congolais aurait acheté un local de 7 millions d’euros dans la Trump Tower avec des fonds publics.

La polémique enfle au Congo autour de Claudia Sassou-Nguesso, la fille du président congolais. Selon lONG Global Witness, la directrice de la communication de la présidence aurait utilisé de l’argent public pour s’acheter un appartement dans la Trump Tower, propriété du président américain Donald Trump, à New York (Etats-Unis).

Une acquisition qui aurait été faite par un intermédiaire, selon l’ONG. En l’occurrence, un businessman portugais et homme de main de Claudia Sassou-Nguesso, du nom de José Veiga. Ce représentant du géant brésilien du BTP Asperbras à Brazzaville aurait acheté la demeure pour un montant évalué à 7 millions de dollars.

Asperbras aurait ainsi fait transiter les fonds de filiale en filiale, passant, entre autres, par des paradis fiscaux. Théoriquement cependant, même si l’ONG semble certaine de ses accusations, sur le papier, l’appartement serait la propriété d’une entreprise du nom d’Ecree.

Global Witness demande à la justice américaine de lancer une enquête, dans le but de voir clair dans l’affaire de l’appartement de luxe. Ces accusations sont rejetées en bloc par la fille du président congolais.

Global Witness est une ONG spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles (pétrole, bois, diamants, etc.) des pays en développement. L’ONG enquête aussi sur des affaires de corruption politique. Son siège est à Londres, en Grande-Bretagne.

LIRE AUSSI Congo – Brazzaville / FMI : Sassou promet l’audit de la SNPC

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Congo : polémique autour d’un appartement new-yorkais qui appartiendrait à Claudia Sassou-Nguesso"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*