Congo : Priorité aux droits de l’enfant

lancement de la Politique nationale d’action socialelancement de la Politique nationale d’action sociale

Ads

Partagez!

Le gouvernement congolais a élaboré à cet effet, la Politique nationale d’action sociale (PNAS). Elle a été présentée le 16 juin à Brazzaville lors de la 28e journée de l’enfant africain.

Le Congo Brazzaville a commémoré la 28e journée de l’enfant africain samedi dernier. Cette édition était placée sous le thème « Aucun enfant laissé pour compte dans le développement de l’Afrique ». Le gouvernement a saisi cette occasion pour présenter la nouvelle Politique nationale d’action sociale (PNAS).

Cette politique, selon le ministre des Affaires sociales, Antoinette Dinga-Dzondo, est destinée aux enfants. La nouvelle politique couvre la période de 2018 à 2022. Elle a pour but de lutter contre la pauvreté et la faim. Elle facilite l’accès aux soins de santé et à l’éducation. Elle milite pour l’égalité de genres et la réduction des inégalités.La PNAS prône aussi la paix et la justice.

Il faut rappeler qu’au Congo, de nouveaux défis concernant les droits de l’enfant sont à relever. Malgré l’arsenal juridique en la matière, de nombreux enfants souffrent encore de malnutrition. Une couverture vaccinale quasi-inexistante, on relève en plus la sous-scolarisation des enfants. La PNAS doit donc être effective car il y a urgence.

LIRE AUSSI  Le Congo Brazzaville grand absent des statistiques de l’ITU

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Congo : Priorité aux droits de l’enfant"

Laisser un commentaire