Le Congo Brazzaville grand absent des statistiques de l’ITU

congo detteBrazzaville, la capitale du Congo

Annonces

Partagez!

Le Congo Brazzaville est le grand absent du rapport sur l’indice de développement de l’internet publié ce mercredi par l’Union Internationale des Télécommunications. Et pour cause : le gouvernement congolais n’a transmis aucune donnée à l’ITU.

Dommage pour le Congo Brazzaville qui manque une occasion de briller dans le classement IDI de l’ITU. Le pays n’apparait pas dans le classement d’indice de développement de l’internet publié cette semaine pour l’année 2017. De quoi en étonner plus d’un alors que le gouvernement congolais a engagé il y a deux ans un programme d’investissement dans les infrastructures numériques en coopération avec la Banque Mondiale.

LIRE AUSSI : Sassou Nguesso interdit l’entrée d’un navire de Greenpeace à Pointe Noire

 

Paresse du régulateur congolais? ou résignation de la Banque Mondiale?

On peut se poser la question. Car de fait, les programmes mis en place avec la Banque Mondiale exigent obligatoirement la remontée d’informations et d’indicateurs de performances sur les financements qui sont octroyés. A croire que le régulateur congolais, ARPCE, n’a que faire de ces exigences. Ou que la Banque Mondiale, qui finance le projet Central African Backbone, n’a pas réussi à imposer sa marque au sein du ministère.

L’absence de statistiques fiables au Congo, et en Afrique en général, empêche la prise de décisions qui pourraient avoir un fort impact social et économique sur les populations. Surtout en pleine crise économique, alors que le FMI doit statuer actuellement sur une rallonge budgétaire. La gouvernance et le respect des engagements pris par le gouvernement vont peser dans la balance pour une bonne prise de décision. Le destin du Congo est encore entre les mains de ses dirigeants.

LIRE AUSSI : Crise économique à Brazzaville : Dénis Sassou Nguesso réquisitionne DSK

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper

Prosper possède 15 ans d’expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d’information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s’installe au Gabon.

Be the first to comment on "Le Congo Brazzaville grand absent des statistiques de l’ITU"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher