Congo : Une vingtaine de personnes mortes par électrocution à Brazzaville

Ads

Partagez!

Les victimes sont décédées après que des câbles à haute tension ont été désagrégés par la foudre à Kintélé, dans le nord de la capitale congolaise.

Au moins une vingtaine de personnes sont mortes mercredi matin par électrocution à Kintélé, dans le nord de Brazzaville, la capitale congolaise. «J’ai pu envoyer une équipe qui m’a rapporté que 7 cadavres ont été déposés à la morgue de l’hôpital de Talangaï et 13 autres à la morgue municipale du CHU. Ça fait donc 20 morts», a déclaré à la radio publique Stella Mensah Sassou Nguesso, maire de Kintélé et fille du chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso.

Les victimes sont décédées après que des câbles à haute tension ont été désagrégés par la foudre, à la suite de fortes pluies qui se sont abattues mercredi dans la ville. La foudre «a sectionné deux câbles d’une ligne haute tension de la société nationale d‘électricité», a confié un témoin à l’AFP.

Selon les témoignages, certains sont morts électrocutés dans leur domicile, tandis que d’autres ont perdu la vie en marchant dans des flaques d’eau en voulant porter secours aux premières victimes. Plusieurs autres personnes ont été blessées et ont été transportées à l’hôpital. Ce drame intervient au premier jour du confinement de la population instauré par les autorités congolaises pour endiguer la propagation du coronavirus (COVID-19) dans le pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Congo : Une vingtaine de personnes mortes par électrocution à Brazzaville"

Laisser un commentaire