Congo : Y-a-t-il vraiment du pétrole à Ngoki ?

Ngoki

Annonces

Partagez!

Le Congo a annoncé la découverte de réserves pétrolières à Ngoki. Dans le fief du président congolais Denis Sassou Nguesso. Selon les chiffres produits par gouvernement congolais, cette découverte pourrait multiplier par quatre la production pétrolière du pays.

Beaucoup d’interrogations sont soulevées suite à cette annonce. Puisqu’à ce jour, aucun forage n’a été réalisé.

Selon certains experts, ces estimations de productions futures de 980.000 barils sont « à prendre avec des pincettes. Les chiffres ne reposent sur aucune données sérieuse« .

Le permis d’exploitation avait été accordé en 2006 au magnat émirati Abbas Youssef (Pilatus Energy). Mais ce dernier n’a jamais réussi à la mettre en exploitation.

Le permis est remis par la suite à SARPD Oil et Pepa, dirigées par Claude-Wilfrid Etoka.

Les pessimistes affirment qu’il y a très peu de champs dans le monde qui produisent 1 million de barils par jour. Le Congo est un petit producteur de pétrole. Il ne totalise que 300.000 barils par jour sur l’ensemble de ses puits de pétrole.

Pour certains analystes, cet effet d’annonce est opportuniste. Elle a lieu alors que le Congo cherche à attirer des investisseurs et à rassurer les marchés financiers.

Le miracle de Ngoki

Mais si les réserves étaient confirmées par un audit indépendant, cela permettrait au Congo de sortir par la grande porte. Et de rassurer les investisseurs sur la véracité de la taille de la découverte. Et sur les coûts que nécessiteraient l’exploitation du gisement. Ils doivent prendre en compte   les accès difficiles, l’impact écologique sur la rivière Alima, le fleuve Congo, et le coût du stockage et du transport du pétrole.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Congo : Y-a-t-il vraiment du pétrole à Ngoki ?"

Laisser un commentaire