Coopération bilatérale : la Belgique vole au secours du Sénégal

Le président du Sénégal et le Premier ministre belgeLe président du Sénégal et le Premier ministre belge

Ads

Partagez!

L’on peut dire sans risque de se tromper que la Belgique et le Sénégal entretiennent des bonnes relations de coopération.

A titre illustratif, la Belgique a mis à la disposition du Sénégal 26 milliards FCFA. Ce partenariat entre les deux pays ne date pas d’aujourd’hui. Au moins, on peut noter 50 ans de coopération ; cela a évolué en termes de financement et d’efficacité.

Pour le ministre du budget sénégalais, Birima Mangara, la Belgique et le Sénégal vont adopter un nouveau programme. Il va de 2018 à 2022 avec un engagement de 39 millions d’euros. « Ce nouveau programme va aller plus en profondeur en termes d’intervention financière et d’efficacité ».

De son côté, le directeur de la coopération belge au développement  a fait savoir que ce volume budgétaire est un instrument, mais aussi en qualité allant de simples projets ponctués à des programmes beaucoup plus complexes. « La particularité du programme de l’aide au développement de la Belgique est que c’est 100 % de dons et ce sont juste les modalités de mise en œuvre qui vont être validés », indique Bruno Van der Plujin.

Pour rappel, de 1968 à nos jours, le Sénégal et la Belgique ont signé trois conventions générales de coopération. Le Sénégal est l’un des 14 pays partenaires de la coopération gouvernementale belge. L’accord général de coopération conclu en 2001 entre les deux pays et les programmes indicatifs de coopération (PIC) pluriannuels validés à l’occasion des commissions mixtes déterminent le cadre de cette coopération, qui existe depuis 1968.

Lors de la 12ème Commission mixte, qui s’est tenue à Dakar le 7 décembre 2009, un PIC a été approuvé pour la période 2010-2013, pour un montant de 52,5 millions d’euros. L’objectif poursuivi par le PIC est le développement humain durable à réaliser par le biais de la lutte contre la pauvreté.

Les interventions prévues seront concentrées dans les quatre régions du Bassin Arachidier: Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, ainsi que la région de Thiès. Elles viseront à améliorer l’accès à l’eau potable, à l’eau productive et à l’assainissement en milieu rural, et à renforcer l’accès aux services de santé de base, par une amélioration de la qualité des services, le développement des mutuelles de santé et un renforcement de la gouvernance du secteur.

Les interventions de la coopération gouvernementale sont mises en œuvre sous la responsabilité de la CTB, l’agence d’exécution de la coopération gouvernementale belge.

A côté de la coopération gouvernementale, de nombreux acteurs de développement interviennent également au Sénégal avec des subsides du gouvernement belge. Une note présentant l’ensemble des interventions de la Coopération belge est en cours d’actualisation. Entre temps, vous  pouvez toujours contacter l’Ambassade pour vous informer.

LIRE AUSSI  Afrique/ La BAD préconise l’augmentation de son capital pour industrialiser le continent

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Coopération bilatérale : la Belgique vole au secours du Sénégal"

Laisser un commentaire