Coronavirus : 16 patients guéris au Gabon grâce à l’hydroxychloroquine-azithromycine

Ads

Partagez!

Bien que les autorités jugent ces résultats «encourageants», elles affirment toutefois que le meilleur traitement reste la prévention.

Le Gabon a enregistré neuf nouvelles guérisons du nouveau coronavirus (COVID-19), ce qui porte à 16 le nombre de cas guéris à la date du 21 avril 2020. «Pour ces cas, il s’agit de la première cohorte des patients ayant terminé leur traitement d’hydroxychloroquine et d’azithromycine», précise le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie de COVID-19 au Gabon (COPIL).

Le traitement à base de chloroquine associé à un antibiotique est effectif au Gabon depuis le 5 avril dernier. Plusieurs experts sont cependant contre son usage. Pour le COPIL, ces premiers résultats «sont encourageants et confortent la position du gouvernement dans les choix stratégiques faits en matière de riposte à la pandémie». Toutefois, souligne le Comité, le meilleur traitement reste la prévention.

«C’est-à-dire éviter de tomber malade par la prise de conscience collective sur l’adoption des gestes barrières que sont le port obligatoire du masque, la distanciation sociale et le lavage des mains avec l’eau et le savon», précise le COPIL. Le Gabon compte officiellement 156 cas d’infections au COVID-19, alors que l’épidémie est dans sa phase communautaire. La réalisation du dépistage massif va entraîner une augmentation exponentielle des nouveaux cas, jusqu’à l’atteinte du pic.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire