Coronavirus : Ali Bongo appelle à l’union de l’Afrique face à la COVID-19

Ads

Partagez!

Le président gabonais a présidé mardi une réunion avec des émissaires de l’UA pour discuter de l’impact de la pandémie dans la CEEAC.

Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), a présidé ce mardi 9 juin une réunion par visioconférence avec les émissaires de l’Union africaine (UA). «En ma qualité de président de la CEEAC, j’ai reçu ce jour les 5 envoyés spéciaux mandatés par mon frère, le président de l’UA, Cyril Ramaphosa», a annoncé le président gabonais sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

La pandémie de coronavirus (COVID-19), qui affecte plusieurs pays dans le monde, dont en Afrique, a constitué l’essentiel des échanges. Selon le président gabonais, c’est unie et en parlant d’une seule voix que le continent pourra surmonter la crise multiforme liée à la COVID-19.

«Une meilleure coordination nous permettra d’aller plus loin dans les nécessaires réformes structurelles et dans les processus d’intégration, ainsi que de peser davantage dans les négociations avec nos partenaires», affirme Ali Bongo Ondimba. «C’est ce message, qu’au nom des pays de la CEEAC, j’ai tenu à délivrer», ajoute-t-il. L’Afrique compte à ce jour, 195.875 cas positifs confirmés, dont 5.334 décès, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Ali Bongo appelle à l’union de l’Afrique face à la COVID-19"

Laisser un commentaire