Coronavirus : Le Gabon franchit la barre des 1000 cas

Ads

Partagez!

Le pays a dépassé mercredi le cap symbolique des 1000 cas de COVID-19.

Le Gabon a franchi le cap des 1000 cas positifs au coronavirus (COVID-19), deux mois après la confirmation du premier cas le 12 mars dernier dans le pays. Selon les statistiques mises à jour quotidiennement par les autorités, 141 nouveaux cas ont été enregistrés mercredi, portant à 1.004, le nombre de personnes positives au COVID-19 dans le pays.

Le bilan fait également état de 162 personnes guéries et 9 décès. «161 patients sont hospitalisés, dont 13 personnes en réanimation», a déclaré Dr Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon (COPIL) lors du point de presse quotidien sur la maladie ce 13 mai 2020.

Selon le COPIL, cinq des neuf provinces du pays sont aujourd’hui en épidémie. Il s’agit de l’Estuaire, du Haut-Ogooué, du Moyen Ogooué, de l’Ogooué-Maritime et du Woleu Ntem. A Libreville, la capitale, le 6e arrondissement est le plus touché. Dans le Moyen Ogooué, l’épicentre de l’épidémie est la ville de Bifoun.

A Franceville, le point de départ de l’épidémie a été au Centre hospitalier régional (CHR) Amissa Bongo, à Port-Gentil, la barge au large de Port-Gentil et à Bitam, les étudiants qui revenaient du Cameroun, détaille Dr Obiang Ndong.

Toutes les couches de la population sont touchées, la tranche d’âge 30-59 ans étant la plus contaminée. Le COPIL indique que l’hypertension artérielle (HTA) et le diabète sont les principaux facteurs de risque de la COVID-19, pouvant entrainer une aggravation, voire le décès.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Le Gabon franchit la barre des 1000 cas"

Laisser un commentaire