Coronavirus : Quatre soldats français de l’opération Barkhane contaminés

Ads

Partagez!

Ces cas sont les premiers confirmés parmi les forces françaises déployés au Sahel dans le cadre de l’opération antidjihadiste.

«L’opération Barkhane a connu ses quatre premiers cas confirmés d’infection par le coronavirus» (COVID-19), a annoncé ce jeudi l’état-major des armées françaises. L’un des patients est pris en charge et soigné sur place, et trois autres ont déjà été rapatriés vers la France, selon la même source.

«Un autre officier symptomatique» a également été évacué vers l’Hexagone, «sans pour autant avoir été testé», indique le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l’état-major. Le diagnostic a été confirmé par des tests effectués sur place par le service de santé des armées, par un laboratoire biologique civil local ou à leur arrivée en France.

Selon le colonel, les cas-contact ont été identifiés et placés en quarantaine. «Ces cas de contamination, de même que les dispositions prises pour préserver le personnel de la force, n’ont pas d’impact sur les opérations, qui se poursuivent à un rythme soutenu», assure l’officier français.  Ces premières contaminations constituent les premiers cas rendus publics parmi les forces françaises projetées en opérations extérieures.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Quatre soldats français de l’opération Barkhane contaminés"

Laisser un commentaire