Côte d’Ivoire : 250 trafiquants d’enfants interpellés

Ads

Partagez!

Cette interpellation a été réalisée dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants menée par les pouvoirs publics.

Quelque 250 trafiquants d’enfants ont été interpellés en Côte d’Ivoire dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants mené par les pouvoirs publics. «La répression a permis d’emprisonner plus de 250 trafiquants, grâce au système d’observation et de suivi du travail des enfants mis en place par le ministère de l’Emploi et de la Protection sociale», a déclaré à l’Agence ivoirienne de presse (AIP) la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata.

Cette interpellation a été possible grâce à la coopération avec les autorités du Burkina Faso et du Mali. «Ces trafiquants ont été arrêtés dans la lutte transfrontalière du travail des enfants, aussi bien dans les zones cacaoyères que minières», a-t-elle précisé. Dans la même veine, 8000 enfants ont été sortis des plantations de cacao et ont réintégré l’école, ajoute-t-elle.

Cette annonce intervient au moment où les Etats-Unis menacent de suspendre leurs importations de cacao depuis la Côte d’Ivoire, en raison notamment de la persistance du travail des enfants dans les plantations. Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), un enfant sur 5 en Côte d’Ivoire travaille dans des conditions difficiles ou dangereuses.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : 250 trafiquants d’enfants interpellés"

Laisser un commentaire