Cote d’Ivoire : Bavure policière après la mort d’un adolescent de 13 ans

Rayan Yassinerayan yassine

Annonces

Partagez!

Bavure au sein de la police ivoirienne ? La psychose reigne au sein des forces de sécurité ivoiriennes, qui ont, semble-t-il désormais la gâchette très facile après les attentats de Grand Bassam. En effet, la nuit du dimanche 15 au lundi 16 mai 2016 a été fatale pour un jeune garçon de 13 ans Rayan Yassine, de nationalité libanaise qui s’est aventuré avec ses copains sur la plage située à l’entrée d’Assinie Terminal. Ce dernier a reçu en pleine tête, une balle tirée par un policier qui lui reprochait avec d’autres gamins de refuser de s’arrêter suite à son interpellation.

Rayan Yassine, âgé de 13 ans, est actuellement dans un état critique à la suite d’une balle qu’il a reçu à la tête aux alentours de 1 heure du matin le lundi 16 mai, à la plage d’Assinie, une station balnéaire à 80 Km à l’Est d’Abidjan. Cette balle a été tirée par un policier qui avait selon lui intimé l’ordre à l’adolescent et ses amis de s’arrêter afin d’être identifié dans le cadre d’un contrôle. Face à cette tragédie, les forces de l’ordre ont pris la poudre d’escampette.

la police ivoirienne

la police ivoirienne

D’après une source sure, les jeunes roulaient tous sur un quad sur la plage d’Assinie à une heure tardive et des policiers du commissariat d’assinie les auraient interpellés au cours de leur patrouille nocturne en faisant des signes avec des lampes torches.

Les enfants, visiblement apeurés selon la même source, auraient pris la fuite sans s’arrêter. C’est à ce moment que l’un des policiers a ouvert le feu sur ces derniers, touchant fatalement le jeune homme d’une dizaine d’années qui s’est écroulé.

Il est également rapporté que lesdits policiers étaient en état d’ivresse. Au lieu de prendre leurs responsabilités après l’incident, les patrouilleurs auraient pris la fuite en abandonnant les enfants à leur sort.

C’est un adulte qui a assisté à la scène qui a porté secours au jeune Rayan transporté par l’ambulance du Président de la République qui se trouvait non loin du lieu du drame et il a ensuite prévenu la famille de la victime dont les organes vitaux seraient endommagés.

La police ivoirienne a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête sur cette affaire.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cote d’Ivoire : Bavure policière après la mort d’un adolescent de 13 ans"

Laisser un commentaire