Côte d’Ivoire : Bedié sensibilise ses députés

Henri Konan Bedié

Ads

Partagez!

Au lendemain du passage, d’Alassane Ouattara à l’Assemblée nationale, Henri Konan Bedié a donné des instructions à ses députés.

Les différentes structures du PDCI-RDA ont reçu les orientations fermes pour conduire les débats. Il s’agit essentiellement de l’avant-projet de la constitution que le président ivoirien, Ouattara a soumis à l’Assemblée Nationale.

« J’y étais présent et j’ai vu avec quelle ferveur vous avez accueilli l’avant-projet. Je souhaite donc que son étude aille rapidement et que vous aboutissiez à votre objectif qui est de tout finir le 11 de ce mois. Vous allez vous-mêmes formuler les amendements. Chose normale, car l’Assemblée nationale n’est pas une boite d’enregistrement », a soutenu Henri Konan Bedié.

Il a tenu à informer qu’une proposition a été faite par lui-même. Et ce, relatif au coup de force aboutissant à la destruction de la légalité constitutionnelle.

« J’ai souhaité que cela soit puni par la loi. Ce qui existe déjà dans les articles du code pénal. Il faut surtout déclarer ces auteurs hors-la loi. Le texte vous est soumis. Un autre texte vous sera soumis qui est relatif à l’article 50 qui déclare que le peuple est souverain et qu’en conséquence toute tentative de prise du pouvoir par des voies non-démocratiques constitue des crimes imprescriptibles, sont deux amendements qui devront enrichir le texte », a expliqué le Président Bédié.

Selon lui, les statuts au niveau du PDCI-RDA disent que le président du parti rencontre régulièrement les élus de son parti lorsqu’il y a des questions à caractère véritablement politiques qui se posent.

« Toute chose pour donner des orientations aux députés. L’actualité recommande qu’avant le vote, nous recevions les conseils et orientations de notre parti. C’est dans ce cadre que le président nous a rencontrés », a-t-il expliqué.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire