Côte d’Ivoire : Michel Gohou dans la peau du «Gendarme d’Abobo»

People leave after watching the movie "The Gendarme of Abobo" in a cinema of Abidjan on November 20, 2019. - "The gendarme of Abobo", a film with the African star Michel Gohou, the "Louis de Funes of Africa" breaks the records of entries for an Ivorian production and should make a career on the African screens, even on French ones. (Photo by SIA KAMBOU / AFP)

Annonces

Partagez!

Le film avec la star africaine de l’humour bat des records d’entrées dans le pays et devrait également être distribué en Afrique et dans le monde.

«Le gendarme d’Abobo», film comique avec la star de l’humour africain Michel Gohou, bat des records d’entrées en Côte d’Ivoire. Ce long métrage raconte l’histoire d’un gendarme affecté à Abobo, un quartier populaire d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Une sanction écopée après avoir racketté le chauffeur d’un ministre.

Si le film à des similitudes avec le «Gendarme de Saint-Tropez» incarné par l’acteur comique français Louis de Funès, il n’en est pourtant pas un remake, assure Anton Vassil, le réalisateur et producteur du «Gendarme d’Abobo». Michel Gohou, lui, est ravi d’être à l’affiche de ce film qui aborde avec humour de nombreux thèmes comme la corruption, le terrorisme ou encore la religion.

«Louis de Funès, c’est une légende, Louis de Funès, il est incomparable, explique Michel Gohou en guise d’hommage. Voilà, mais on essaie de faire nous en bas juste ce qu’on peut. Je suis juste le Gohou d’Afrique», affirme Michel Gohou, qui connaît bien Abobo pour y avoir vécu dans sa jeunesse.

Avec près de 15.000 entrées, «Le gendarme d’Abobo» est désormais le film ivoirien ayant eu le plus de spectateurs. La production espère pouvoir le distribuer en Afrique et dans d’autres pays du monde, comme la France.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire