Côte d’Ivoire : Olam achète 100 000 T de cacao incluant l’aide aux agriculteurs

Ads

Partagez!

Pour la saison 2020/21, le Conseil du café et du cacao (CCC) a signé un accord global avec le groupe alimentaire Olam pour la vente de 100 000 tonnes de contrats d’exportation de cacao, assortis d’une prime destinée à aider les agriculteurs.

En juillet dernier, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont annoncé que tous les achats de cacao pour la saison 2020/21 devaient inclure un différentiel de revenu vital (DRV) de 400 $ (36000 FCFA) la tonne afin de lutter contre la pauvreté généralisée chez les agriculteurs.

Cette décision a été une refonte majeure de la tarification du prix global du cacao et les acheteurs ont d’abord réagi avec prudence, car seules quelques transactions ont été conclues au cours de la période qui a immédiatement suivi l’annonce.

Dans une déclaration commune récente, les deux pays ont menacé de mettre fin à la certification de l’industrie du cacao et aux programmes de durabilité si les acheteurs ne commençaient pas à acheter des contrats en fonction du DRV.

Après une réunion à Berlin à laquelle ont pris part des fabricants de chocolat et des représentants des deux pays africains, la menace a été levée.

« Je peux confirmer que nous avons signé avec Olam un accord global de 100 000 tonnes de contrat d’exportation de cacao, incluant DRV , la semaine dernière avant la réunion de Berlin », a déclaré une source du CCC.

Deuxième acheteur et exportateur de cacao en Côte d’Ivoire derrière Cargill, la société basée à Singapour, Olam,  revendique des achats estimés à 250 000 tonnes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : Olam achète 100 000 T de cacao incluant l’aide aux agriculteurs"

Laisser un commentaire