Côte d’Ivoire : Les politiciens ont introduit la violence armée dans leur stratégie de conquête du pouvoir

Ahmed Ouattara Traoré

Annonces

Partagez!

Sur 1 240 000 Ivoiriens vivant à l’étranger, 57% résident en France. Ils ont fui le pays à cause des différentes crises politiques qui ont frappé leur pays, la Côte d’Ivoire.

Mais, Ahmed Ouattara Traoré a fait savoir qu’il n’a aucune idée de ce projet. Cependant, il tire sur toute la classe politique ivoirienne qui, d’après lui est en faillite.

« Les Ivoiriens de la diaspora ne présentent pas un visage uni. Ils sont divisés et organisés autour d’associations soit de région ou de religion. Vous comprendrez qu’un tel modèle associatif ne peut être source de développement pour la Côte d’Ivoire » explique Ahmed Ouattara Traoré.

Pour le président du club ivoirien, cette division est exacerbée par la situation sociopolitique des 20 dernières années. « Aussi, il y a le fait que ceux qui ont réussi à l’étranger sont difficilement accessibles par ceux qu’ils estiment encore au bas de l’échelle » dit-il.

Selon lui, ces événements font partie des déclencheurs de la mise sur pied du Club Ivoirien nouveau. « S’il y a recours systématique à la violence, cela signifie que les Ivoiriens ont perdu foi au dialogue comme mode de résolution des conflits » ajoute t-il dans ses propos.

Sous divers arguments, Monsieur Ouattara Traoré a laissé entendre « que les politiciens ont introduit la violence armée dans leur stratégie de conquête du pouvoir ». D’après lui, chacun des partis politiques ivoiriens qui, hier dans l’opposition étaient violentés, une fois au pouvoir, devient encore plus violent que leurs prédécesseurs.

En réalité, a-t-il soutenu, c’est toute la classe politique ivoirienne qui est en faillite.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Abonnez-vous à notre newsletter



About the Author

Mapote
Mapote, journaliste Congolais

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher