Côte d’Ivoire : Véronique Tadjo pour la lecture en Afrique francophone

Ads

Partagez!

Invitée au Salon international du livre d’Abidjan, l’écrivaine ivoirienne Véronique Tadjo promeut la lecture en Afrique francophone.

Outre la lecture, l’auteure plaide aussi pour la création de bibliothèques sur le continent. «Je suis persuadée qu’une fois qu’on apprend à lire, cela donne envie d’aller vers les livres, qui sont un accès au savoir et un droit au savoir»,a-t-elle affirme.

L’objectif est de combattre l’analphabétisme. Notamment en Côte d’Ivoire, où le taux d’alphabétisation des adultes de plus de 15 ans était de 43,8% en 2017. Elle plaide aussi pour la création de bibliothèques dans les grandes villes et dans les villages.

Née le 21 juillet à Paris (France), Véronique Tadjo est l’une des plus grandes écrivaines de Côte d’Ivoire. Elle est l’auteure de poèmes, de romans et d’ouvrages pour la jeunesse. Elle est l’invitée d’honneur du 11e Salon international du livre d’Abidjan (Sila) qui referme ses portes ce dimanche.

Ce salon a pour objectifs de faire la promotion du livre en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. En sus de promouvoir le savoir-faire ivoirien dans le domaine du livre.

LIRE AUSSI Michaëlle Jean : « Nous marchons aussi vers l’organisation du 17 ème sommet de la francophonie »

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : Véronique Tadjo pour la lecture en Afrique francophone"

Laisser un commentaire