Covid-19 : la pandémie recule depuis trois semaines en Afrique

Ads

Partagez!

La pandémie sévit toujours en Afrique, c’est un fait. Mais elle recule. Les dernières données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) confirment que les taux d’incidence de la Covid-19 sont à la baisse depuis trois semaines sur le continent.

L’Afrique semble reprendre son souffle. Même si le continent n’est pas encore dans une phase endémique dans laquelle la charge du coronavirus est ramenée à un niveau minimum, l’Organisation mondiale de la santé se veut rassurante. Selon l’institution de l’ONU, la pandémie recule depuis trois semaines en Afrique.

« Le continent africain sort maintenant de sa quatrième vague pandémique conduite par le variant Omicron », a déclaré Dre Matshidiso Moeti, la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse virtuelle organisée ce matin depuis Brazzaville.

Les chiffres fournis hier par l’OMS suscitent l’espoir d’une sortie de crise sanitaire. En effet, les nouveaux cas et les décès ont globalement chuté sur l’ensemble du continent. Il s’agit de la troisième semaine consécutive de baisse de la pandémie en Afrique.

Si les décès ont légèrement diminué la semaine dernière comparé à la semaine précédente sur l’ensemble du continent (-5%), les cas connaissent une forte baisse (-15%). La Région africaine a recensé 125 000 nouvelles personnes touchées par le coronavirus la semaine dernière.

Malgré la baisse générale du nombre de décès sur le continent, quelques pays font état d’une légère hausse des contaminations, comme l’Afrique du Sud, qui comptabilise plus de 22 000 nouvelles infections. Aussi, certaines nations connaissent une pandémie en forte augmentation. C’est notamment le cas en République centrafricaine (+20% des cas) ou bien en Afrique du Nord (+25% des décès).

Il convient toutefois d’informer que le nombre de nouveaux décès hebdomadaires continue, de façon générale, à diminuer dans la Région africaine. 1 600 décès ont été recensé la semaine dernière, soit une baisse de 7% comparé à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie, l’Afrique a enregistré plus de 11 millions de cas, pour 239 000 décès.