Covid-19 : L’Afrique paiera le tribu humain et économique le plus élevé.

covid-19La faim en Afrique

Annonces

Partagez!

La propagation du virus Covid-19 n’épargne aucun continent, aucun peuple et aucune économie. Et l’Afrique sera la plus fortement touchée.

En effet, les études montrent que prés de 60% de la population mondiale sera infectée par ce nouveau corona virus. Tout aussi contagieux que la grippe, ce dernier est aussi dix fois plus mortel.

Mais le plus important est que le taux de mortalité lié au COVID-19 est bien plus important dans les pays ne disposant pas d’infrastructures sanitaires dimensionnées.

Les alertes de l’OMS demandent au continent Africain de se réveiller. Pour l’organisation internationale, l’Afrique est encore endormie, et les mesures prises sont encore trop timides.

LIRE AUSSI : «Toutes les conditions sont réunies pour que le coronavirus explose en Afrique»

Selon les experts, ce n’est pas le nombre de lits d’hôpitaux disponibles qui est important. Mais la capacité des structures de santé de ventiler et mettre sous respiration artificielle les malades. Et la disponibilité des médecins et du personnel soignant. Car 20% des personnes infectées en Europe, nécessitent une hospitalisation. Et 5% nécessitent des soins intensifs. Des chiffres qui font tourner la tete lorsqu’on connait les capacités sanitaires des pays africains.

C’est pourquoi les gouvernements africains doivent prendre des mesures bien plus drastiques et importantes que les européens. Bien plus drastiques que celle des chinois qui ont imposé un confinement total. Et cela bien avant que la catastrophe n’arrive. Il suffit de prendre l’exemple de l’Italie ou de l’Espagne, pour comprendre que nous perdons actuellement un temps précieux.

Les villes africaines possédant les taux d’urbanisation les plus importants seront les premières touchées. Dakar, Abidjan, Lagos, Accra pour ne citer que celles-ci, sont en première ligne.

LIRE AUSSI : Coronavirus : Le Cameroun confirme son troisième cas

Covid-19 : Un effondrement économique annoncé

La crise économique sera tout aussi catastrophique. La chute des cours des matières premières fragilisera considérablement les finances des états dont l’économie trop peu diversifiée. L’inflation devrait prendre plusieurs points entrainant une hausse du panier de la ménagère.

Les banques centrales africaines n’ont pour le moment annoncées aucune mesures afin d’anticiper sur les désastres d’un effondrement économique lié au COVID-19. Aucune mesure d’accompagnement du secteur privé n’a été annoncée que ce soit sur les impôts, ou le coût des salaires en cas de confinement. Les PME sont les premières exposées. Et leur effondrement entrainerait une hausse du chômage et de la criminalité.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Covid-19 : L’Afrique paiera le tribu humain et économique le plus élevé."

Laisser un commentaire