Crise gambienne : Le Maroc en sapeur pompier !

Le Roi du Maroc Mohammed VI

Annonces

Partagez!

La crise gambienne, qui prévaut depuis le 9 décembre, préoccupe tout le monde. A quelques jours de l’investiture du président élu Adama Barrow, la tension ne cesse de monter à Banjul. Compte tenu de tout cela, la diplomatie marocaine veut jouer le rôle de sapeurs pompiers pour tenter une issue heureuse.

Le Maroc s’apprête à jouer le rôle de médiateur dans la crise gambienne. Le ministre délégué aux Affaires étrangères Nasser Bourita, encore en Mauritanie, pourrait se déplacer dans les prochains jours à Banjul, rapporte le média mauritanien Al Akhbar. C’est du moins, l’information que détient votre média panafricain Africtelegraph.

Selon certaines indiscrétions, cette visite est destinée essentiellement à convaincre le président sortant Yahya Jammeh de céder le pouvoir au vainqueur des dernières élections présidentielles du 1er décembre 2016, Adama Barrow.

La médiation marocaine pourra t-elle réussir ce grand coup ? Ce ne sera pas du tout facile ; puisque le président Yaya Jammeh a déjà lancé un grand défi à la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Il a promis qu’il ne quittera pas le pouvoir au jour du 18 janvier 2017. Le royaume du Maroc aura une lourde mission, une patate chaude.

Pour mener à bien cette mission, le royaume compte sur des leviers, notamment ses excellentes relations avec le chef de l’Etat.

La Gambie avait signé, en juillet dernier à Kigali, la motion réclamant la suspension de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » de l’Union africaine (UA). En 2006, le roi Mohammed VI s’était d’ailleurs rendu à Banjul dans le cadre d’une visite officielle.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Crise gambienne : Le Maroc en sapeur pompier !"

Laisser un commentaire