Un député Bissau-guinéen s’en prend aux policiers sénégalais

poste frontalier de Mpack entre le Sénégal et la Guinée Bissau

Annonces

Partagez!

Un député Bissau Guinéen s’est défoulé devant la police Sénégalaise. Les faits se sont déroulés au niveau du poste frontalier de Mpack ; une frontière qui se trouve dans le sud du Sénégal.

Compte tenu du comportement de ce député Bissau Guinéen, la police a envoyé un communiqué aux différentes rédactions pour expliquer les tenants et aboutissants de cette affaire. Le communiqué de la police fait suite à une altercation entre un député Bissau-guinéen et des policiers Sénégalais au poste frontalier de Mpack, dans la région de Ziguinchor.

« La Police nationale par le biais des postes frontaliers, assure le contrôle des flux de personnes entrant et sortant du territoire national avec le respect des accords de libre circulation dans l’espace CEDEAO dans un souci de sécurité intérieure. C’est dans ce cadre qu’un contrôle a été effectué le 23 novembre 2016 aux environs de 13 heures sur la personne de Monsieur Léopoldo DASILVA qui se trouve être après vérification, un député bissau-guinéen en partance vers Ziguinchor. Ce dernier a voulu intervenir en faveur d’un voyageur de nationalité mauritanienne en situation irrégulière et en difficulté avec nos fonctionnaires de Police assignés à ce travail au niveau de ce poste ».

C’est le contenu que nous avons reçu, signé par l’Adjudant de Police Henry Boumy CISS. Il est le Chef du bureau des relations publiques. Selon lui, le député bissau-guinéen a voulu user de son statut pour arranger la situation, mais visiblement éméché, il s’en est violemment pris aux policiers qui ont fini d’user de techniques de neutralisation pour le maîtriser.

D’ailleurs, fait-il expliquer dans le communiqué, la fouille complète de son véhicule a révélé des cartons de vins et d’autres bouteilles d’alcool tous confiés à la douane sénégalaise sur place. « Plus tard, il sera autorisé à reprendre la route suite à l’intervention d’homologues policiers de la Guinée-Bissau mais à mi-chemin il se ravisera pour rentrer et aller s’ouvrir à la presse dans son pays », lit-on dans le communiqué.

Pour le chef du bureau des relations publiques, le député Bissau-Guinéen, il n’a été exercé sur lui aucun traitement inapproprié compte tenu de son statut qu’il n’a pas honoré lui-même avec un comportement très discourtois et injurieux.

Ainsi se résume cet incident déjà clos qui est survenu au poste frontalier de Mpack.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Un député Bissau-guinéen s’en prend aux policiers sénégalais"

Laisser un commentaire