Ecrans Noirs 2018 : Le Cameroun se taille la part du lion

Ecrans Noirs 2018Ecrans Noirs 2018

Annonces

Partagez!

Les lions indomptables du cinéma ont remporté 12 distinctions sur 15 pour Ecrans Noirs 2018.

Mais le prix suprême est revenu à la jeune réalisatrice Congolaise, Macherie Ekwa Bahango grâce à son premier son film « Maki’la ». C’était au terme de la 22e édition du festival qui s’est achevée vendredi à Yaoundé.

Le 22e festival des Ecrans Noirs s’est achevé le 20 juillet à Yaoundé. Au terme de cet événement, 15 distinctions au total ont été remises aux acteurs Africains.

Si le Cameroun a eu le plus grand nombre de distinctions, la plus prestigieuse est revenue à une congolaise. Machérie Ekwa Bahango qui n’était qu’à son premier essai, a réalisé un coup de maître.

Elle a décroché l’Ecran d’or grâce à son long métrage « Maki’la ».

Quant au Cameroun, la moisson a été abondante cette fois-ci. 12 titres au total pour les films locaux en compétition dans de catégories diverses.

Le réalisateur camerounais Paul Samba a remporté trois récompenses. Grâce à son long métrage, « Rebel Pilgrin », il a décroché à la fois l’Ecran du film Camerounais et celui du film d’Afrique Centrale.

Dans ce film, l’héroïne Melvine Azah est consacrée meilleure comédienne camerounaise. Toujours dans la catégorie de meilleur comédien figure aussi Anurin Nwunembom.

Puis vient le réalisateur camerounais Dante Fox qui a reçu l’Ecran du documentaire d’Afrique Centrale pour son court métrage « Un baiser pour deux ». Il devance largement cinq autres films en compétition.

Ensuite, c’est le réalisateur Enah Johnscott qui reçoit l’Ecran de la série pour son court métrage «Samba». « Spécimen» de Fab Manga a décroché l’Ecran du court métrage international. Cependant, certains cinéastes n’ont reçu que la mention spéciale du jury.

Dans ce registre figurent Claye Edou pour son film d’animation 2 D « Minga et la cuillère cassée». Il y a également Musing Derick qui a obtenu la mention spéciale du jury pour  son film inspiré du génocide rwandais, « Tenacity ».

Pour cette édition également, la Miss Ecrans noirs est camerounaise. En dehors de celle qui a décroché l’Ecran d’or, d’autres films étrangers ont également été primés. C’est de « les sauteurs », de Moritz Siebert qui a permis à ce dernier de décrocher l’Ecran du film étranger.

Le duo sénégalais Moussa Diop et Thomas Grand a reçu l’Ecran du documentaire international. Ils ont été récompensés pour leur film qui met en exergue les richesses de la région de Casamance au Sénégal.

LIRE AUSSI  Gabon : La danse valorisée par l’Institut Français

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Ecrans Noirs 2018 : Le Cameroun se taille la part du lion"

Laisser un commentaire