Endeavour Mining/Centamin: Une proposition de fusion de plus de 850 milliards FCFA

Ads

Partagez!

Active sur l’or en Afrique de l’Ouest, la compagnie minière Endeavour Mining veut fusionner avec Centamin, la seule société exploitant de l’or en Égypte. Elle a, à cet effet, rendu publique lundi une offre de fusion d’une valeur de 2,52 milliards de dollars canadiens (1,47 milliard $, soit plus de 850 milliards FCFA).

Le Conseil d’administration de Centamin refuse de discuter d’une fusion sans la conclusion préalable d’un accord empêchant Endeavour de présenter la proposition aux actionnaires s’il ne donne pas de suite favorable. Et la publication de l’offre fait suite à plusieurs tentatives infructueuses pour l’impliquer.

Selon le président de Endeavour, Michael Beckett, « Nous avons donc décidé qu’en raison des grands mérites de la fusion et de son potentiel de création de valeur, il est nécessaire de rendre publique notre proposition afin que les voix des actionnaires soient entendues ».

La fusion marquerait le début d’une nouvelle phase de croissance pour Endeavour avec l’ajout de la mine égyptienne Sukari (qui produit 500 000 oz/an) à son portefeuille, explique Sébastien de Montessus, PDG de la compagnie. Elle permettrait également à Centamin de réduire entre autres, les risques liés à un nombre limité d’actifs et dans un seul pays. L’entité fusionnée disposerait de trois actifs phares, en l’occurrence les mines Sukari (Egypte), Houndé (Burkina) et Ity (Côte d’Ivoire), et se placerait parmi les 15 plus grands producteurs d’or au monde.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Endeavour Mining/Centamin: Une proposition de fusion de plus de 850 milliards FCFA"

Laisser un commentaire