Enseignement supérieur : Nourredin Bongo demande un audit financier des établissements

Annonces

Partagez!

Nourerdin Bongo, dans le prolongement de la volonté du président Ali Bongo Ondimba, veut mettre de l’ordre dans la gestion de l’Etat. Ses regards sont en ce moment tournés vers le secteur de l’enseignement supérieur.

Nomination pas très respectueuse des procédures règlementaires, dépense a priori onéreuse. Ce sont des dysfonctionnements au niveau de l’Université Omar Bongo, entre autres, qui ont poussé le Coordonnateur général des affaires présidentielles, Nourredin Bongo Valentin, sur autorisation du Président Ali Bongo, à écrire une lettre au ministre de l’Enseignement supérieur  Jean de Dieu Moukagni-Iwangou.

Il dit attendre du patron du département de l’enseignement plus de rigueur et de fermeté.

Dans le sillage donc de la « politique de tolérance zéro à l’égard de la corruption »  menée par le chef de l’Etat, le coordonnateur général a invité le ministre à « commander un audit financier de tous les établissements sous (sa) tutelle au cours des cinq dernières années afin de (lui) en rendre compte ».

L’ambition générale est de doter le Gabon d’universités mieux gérées pour des étudiants mieux formés.

Lire aussi Environnement au Gabon : Noureddin Bongo dans le sillon de la vision du Chef de l’Etat

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Enseignement supérieur : Nourredin Bongo demande un audit financier des établissements"

Laisser un commentaire