Ethiopie : 4 morts dans une tentative de coup d’Etat

Ads

Partagez!

Le chef d’état-major de l’armée et le président de la région d’Amhara font parties des personnes tuées lors d’une tentative de putsch dans la nuit de samedi à dimanche dans le pays.

Au moins 4 personnes ont été tuées dans un coup d’Etat raté dans la nuit de samedi à dimanche dans la région Amhara. Parmi les victimes se trouvent le chef d’état-major de l’armée et le président de cette région autonome d’Ethiopie située dans le nord-ouest du pays.

Le premier a été assassiné à Addis-Abeba, la capitale, et le second dans sa province. Le chef des forces de défense a été tué par son garde du corps à son domicile, selon les autorités. Ce dernier a été arrêté, ainsi que plusieurs autres personnes impliquées dans cette tentative de putsch.

Le chef de la sécurité d’Amhara, Asaminew Tsige, considéré également comme suspect, est actuellement en fuite. Il avait été amnistié et libéré de prison en 2018, après avoir été arrêté pour un présumé complot en 2009. Dans une allocution à la télévision, le Premier ministre Abiy Ahmed a appelé les Ethiopiens à s’unir face aux «forces maléfiques» qui cherchent à diviser le pays.

LIRE AUSSI Casamance : Rassemblement interdit aux rebelles

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire