Etoudi 2018: Maurice Kamto en difficulté dans les sondages

Ads

Partagez!

A quelques heures du scrutin, les intentions de vote en faveur du candidat du Mrc, autrefois presqu’au coude à coude avec le président sortant, ont considérablement chuté. Tandis que la côte de popularité de Paul Biya ne cesse de grimper.

Maurice Kamto est en difficulté dans les sondages. Sa côte de popularité ne fait que dégringoler. Pourtant, de nombreux organismes le classaient deuxième après Paul Biya avec un pourcentage de 32,9%.

Paul Biya a toujours gardé la tête du classement à 40,9%. Depuis hier et surtout aujourd’hui, sa côte de popularité a considérablement dégringoler. Les sondages de cet organisme donnent ce 6 octobre, 12,9% à Maurice Kamto tandis que Paul Biya se retrouve à 58,8%.

Maurice Kamto est talonné par Cabral Libii dont le pourcentage des sondages donne 11,7%. Kamto qui s’est autoproclamé leader de l’opposition, tireur du penalty de l’alternance présidentielle pour voir encore sa popularité chuter d’ici le soir.

De nombreux observateurs pensent que cette baisse de sondage est d’abord du au comportement ordurier et violent de ses militants, qui promettent l’enfer à tous ceux qui ne sont pas de leur bord politique.

Mais de nombreux Camerounais soupçonnent le candidat du Mrc de préparer un soulèvement populaire avec la complicité des occidentaux pour contester les résultats des éléments s’il est perdant.

Mais le troisième élément serait surtout ces accusations de pratiques homosexuelles formulées contre Kamto par l’universitaire Charlemagne Pascal Messanga Nyamnding, il y a quelques jours.

Rappelons que Pr Messanga Nyamnding a laissé entendre qu’il détenait une vidéo qui montre Kamto nu entrain de sodomiser un jeune garçon. Kamto en réaction avait envisagé de porter une plainte contre son confrère, mais jusqu’ici celle-ci n’est pas encore déposée.

LIRE AUSSI  Cameroun : François Soudan pronostique la victoire de Paul Biya

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire