Cameroun: Le manuel « Excellence en science »dérange les pédérastes

Ads

Partagez!

Le livre « Excellence en science » divise l’opinion camerounaise. Certains en appel à son retrait en raison de son contenu jugé tabou, d’autres estiment que ce livre sensibilise les adolescents sur les dangers que représentent les déviances sexuelles et autres pratiques.

Inscrit au programme d’étude des classes de 5e et 2e année de l’enseignement secondaire général et technique, le manuel « Excellences en science » se présente comme un éveil de conscience des adolescents. Aucun jour ne passe sans qu’un cas de sodomie d’une fillette ou un gamin ne soit signalé.

Au Cameroun, les déviances sexuelles et les pratiques sataniques sont des fléaux émergentes. L’année 2013 est celle qui aura marqué le plus les Camerounais avec notamment la recrudescence des crimes rituels dans plusieurs villes, notamment Yaoundé, Douala et Bafoussam.

Face à ce fléau inquiétant, le gouvernement a décidé d’agir en utilisant l’arme de la sensibilisation. Ainsi, le ministère des Enseignements secondaire a inscrit au programme scolaire de cette année dans les classes de 5e et 2e année cet ouvrage intitulé « Excellence en science ».

Ce livre enseigne aux  adolescents les dangers que représentent les pratiques telles que la sodomie (l’homosexualité), le cunnilingus,  la fellation, la zoophilie. Mais aussi la sexualité précoce. En clair le livre apprend aux adolescents que ces pratiques sexuelles sont dangereuses, pour leurs vies.

Le ministère des enseignements secondaires estime par ailleurs qu’il est important que ces jeunes puissent connaître ces pratiques car ils développent rapidement des caractères sexuels et par conséquent sont vulnérables en raison de leur immaturité.

Le livre enseigne aussi aux enfants que ces pratiques sont interdites par la Bible et le Coran, mais qu’elle surtout réprimée par le code pénal du Cameroun. Les auteurs de ces livres empruntent des cas illustratif afin que les élèves assimilent et comprennent la dangerosité que représente ces horreurs. C’est le cas du jeune qui se laisse sodomiser en échange d’une somme de 200.000 Fcfa. Des histoires qui permettent aux jeunes d’appréhender la dangerosité de ces déviances sexuelles et pratiques sataniques.

« Excellence en science » est un ouvrage pédagogique qui entend éveiller les consciences des plus jeunes afin de rester vigilant et de ne plus être la proie et à la merci des prédateurs sexuels.

Mais les réseaux homosexuels et autres adeptes des pratiques sataniques tentent de jeter le discrédit sur le gouvernement en indiquant qu’il fait la promotion des  déviances sexuelles et des pratiques satanique à l’école.

Parmi les personnes opposées à ce livre, nombreux sont ceux qui sont favorables à  la dépénalisation de l’homosexualité au Cameroun. Beaucoup parmi eux sont des homosexuels, pédophiles et pratiquants de la zoophilie.

En réalité, les pédérastes sectaires et les prédateurs sexuels sont en colère  et opposés à cet ouvrage parce qu’il met tout simplement à nu leurs pratiques. Car ils ne veulent pas que les jeunes dont ils ont l’habitude d’abuser comprennent le danger que représentent ces déviances sexuelles.

LIRE AUSSI  Cameroun:Polémique autour d’un manuel scolaire

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun: Le manuel « Excellence en science »dérange les pédérastes"

Laisser un commentaire