Des faux billets de banque : La BCEAO dément

des faux billets de francs CFAdes faux billets de francs CFA

Annonces

Partagez!

On en parle depuis des jours. Il s’agit des faux billets de banque qui, nous dit-on, circulent un peu partout.

Ce sont des fausses informations, réagit la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). C’est du moins le contenu de leur communiqué parvenu à notre rédaction.

A travers un communiqué, la BCEAO a apporté des éclaircissements sur les faux billets qui circulent. L’institution financière a démenti formellement toutes ces allégations et a apporté des précisions sur cette affaire qui pollue l’atmosphère.

La banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest annonce au  public que des messages frauduleux qui lui sont imputés, sont diffusés sur les réseaux sociaux, tendant à faire croire à l’existence de faux numéros de série sur les billets de 10 000 et de 5 000 Francs Cfa et de différence sur les dimensions de ces billets.

« La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes », lit-on dans le communiqué. Le même communiqué renseigne  que la « banque centrale  n’a apporté jusqu’ici aucune modification à la gamme actuelle de billets de banque de son émission en circulation ».

A cause de ces mauvaises informations, l’institution dirigée par l’Ivoirien Tiémoko Coulibaly, menace même de porter plainte. « Les auteurs qui seront démasqués risquent des poursuites judiciaires et une condamnation », nous dit-on. En tout état de cause, les responsables de la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest gardent toute leur discrétion.

Quoi qu’il advienne, ils sont très formels et ils ne comptent nullement laisser cette affaire. Des plaintes tomberont bientôt pour démasquer les « bandits » de cet acte. En attendant, la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest demande la vigilance surtout des populations. Aujourd’hui, le communiqué figure sur tous les sites internet afin d’alerter les populations avant qu’il ne soit tard.

LIRE AUSSI  Cemac : L’activité des microfinances en baisse

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire