Fête du Travail au Mali : Des travailleurs étalent des doléances

fête du travail au Mali

Ads

Partagez!

Au Mali, le 1er Mai intervient dans un contexte marqué par ce que certains observateurs appellent le réveil brutal du front social.

Ce lundi, les manifestations ont bougé au Mali. Des travailleurs ont arboré des pancartes pour exposer des doléances sur la place publique. Ils exigent des meilleures conditions dans leur travail. La fréquence de la grogne des travailleurs est symptomatique des difficultés éprouvées par le gouvernement à répondre à la demande sociale. Donc, le gouvernement d’IBK a du pain sur la planche.

Ce gouvernement doit aujourd’hui appuyer sur l’accélérateur pour sauver les travailleurs maliens. Chaque corps y va de ses revendications. Et le gouvernement, parfois obligé d’observer la politique des « trois singes » : ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre.

Pour certains analystes, le gouvernement est tout simplement dépassé par ces revendications sectorielles et table sur l’usure. Les syndicalistes n’apprécient guère cette attitude et crient au mépris.

La journée internationale des travailleurs est une fête internationale instaurée à l’origine à Chicago comme journée annuelle de grève pour revendiquer huit heures de travail et qui « devint au XXème siècle, une Journée de célébration des combats de travailleurs ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Fête du Travail au Mali : Des travailleurs étalent des doléances"

Laisser un commentaire